SERIE EPISODE 1 : Ces internautes qui font les courses

Ils ont tous la même passion : les courses de chevaux. Ils ont choisi de faire partager leur passion sur internet. Portrait de ces anomymes qui ne comptent pas leurs heures pour les chevaux et qui nous présentent leurs plate-formes.

PRÉSENTATION

40626765_538740449891584_8089561491742654464_n.jpgFrédéric Parent 
43 ans
Profession : Cadre chez Eurostar
Discipline : Trot

« J’ai commencé à m’intéresser aux courses vers 10 ans. Mon père est turfiste. Le dimanche donc, je faisais mon tiercé avec la pince. C’est Ourasi qui m’a donné la passion des trotteurs. Je n’ai jamais trop fréquenté les hippodromes étant ado,etc… par faute de temps notamment. J’y vais plus régulièrement désormais, notamment au croisé. J’aime bien aussi l’hippodrome d’Arras. »


SA PAGE – PASSION DU TROT

« J’ai créé la page il y a bientôt trois ans. Il me fallait absolument quelqu’un qui voit les courses comme moi pour m’aider. Damien, mon associé, a attrapé le virus des courses auprès de l’entraîneur Franck Demouriez. C’est vraiment la personne qui correspondait au profil que je recherchais. »

« Je voyais sur Facebook des pages de pronostics qui donnaient des numéros et des gains, parfois de façon malhonnête. Jamais on parlait des trotteurs, de leur potentiel, des courses de province. »

« J’ai donc créé « Passion du Trot » avec le concept de faire une présentation journalière des réunions de trot. Nous mettons l’accent sur les chevaux que nous détectons et en qui nous croyons pour l’avenir. C’était le cas d’Anzi des Liards, Drop des Duriez ou encore Dark Angel Desbois. De temps en temps avec la présentation, je fais un sujet sur un trotteur qui me plait vraiment. Par la suite, on a agrémenté avec le trotteur du jour et le trotteur amusant. Enfin, depuis six mois, nous donnons un jeu gagnant pour 9 euros, ça reste accessible. Pour le moment, on a fait pour le moment cinq mois sur six positif. »

« J’ai beaucoup de respect pour la profession qui ne compte pas les heures de travail. Un métier dangereux où il faut se battre pour s’en sortir. On essaie d’être aussi vrais dans nos propos et parler sans langue de bois. L’idée, c’est de ne rien cacher. Je me fixe aussi une règle de répondre à tous ceux qui nous envoient des messages. J’ai quelques contacts via Facebook avec les professionnels qui veulent bien répondre (David Bekaert, Grégoire Raffestin, Jérôme Compas). »


UN MESSAGE A FAIRE PASSER ?

« Le trot c’est magnifique ! Il faut du temps pour apprendre l’histoire, analyser une course, une perf, détecter un trotteur en devenir. J’apprends tous les jours. On en discuterait des heures et des heures ! »

EPISODE 2 – LA PHOTOGRAPHIE AVEC DORIAN MONNIER ET CECILE DEFRUIT

EPISODE 3 – LE FAN-CLUB OFFICIEL DE JEAN-MICHEL BAZIRE AVEC JULIE HARDOUIN

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :