PRIX D’AMERIQUE, B comme Bazire

20 ans après son premier couronnement dans le Prix d’Amérique avec Moni Maker, Jean-Michel Bazire entre un peu plus dans l’histoire en signant le couplé de l’édition 2019. Analyse.

Le podium

  1. Belina Josselyn (Jean-Michel Bazire) 🇫🇷
  2. Looking Superb (Jean-Michel Bazire) 🇫🇷
  3. Readly Express (Timo Nurmos) 🇸🇪

Les vainqueurs – Belina Josselyn & Jean-Michel Bazire

Un sacre qui couronne une préparation optimale. Malgré sa disqualification dans le Prix de Belgique, Belina Josselyn avait impressionné ses adversaires. Ce dimanche, la « ballerine » fait briller l’entraînement de Jean-Michel Bazire. Une course totalement maîtrisée et une lutte avec Looking Superb, qui fut plus qu’un « sparing partner » dans l’écurie de JMB. Pour voir une femelle gagner le Prix d’Amérique, il fallait remonter à 1999 et Moni Maker. Belina Josselyn met fin à 20 ans de disette pour les femelles.

Belina Josselyn, c’est aussi et surtout la consécration d’une famille présente depuis des décennies. Les « Bernard », père et fils. Il y a eu Cezio, Ezira Himo. Belina leur apporte le « Graal » après 40 ans d’élevage.

Question sur… le départ

Cette année, la direction du Trot avait décidé de durcir les sanctions en cas de faux départ. 4 050€ et 8 jours de mise à pied pour les fautifs et jusqu’à 1 mois de suspension pour les récidivistes. Une tension maximale pour les drivers… et pour le starter. « C’était la foire d’empoigne comme d’habitude », réagit Franck Nivard, questionné à sa descente de sulky. Personne ne sera revenu de l’arrière du peloton lors de l’édition 2019 pour jouer le podium.

Les grands perdants – Bold Eagle et Bird Parker

Le départ fut LE moment d’importance de ce Prix d’Amérique édition 2019. En quelques secondes, Bold Eagle allait perdre tout espoir de victoire. Au premier passage devant les tribunes, le champion se retrouvait à 40 mètres des chevaux de tête. Une mission impossible pour espérer jouer le podium.

L’autre déception de ce Prix d’Amérique, c’est Bird Parker. Pourtant lancé à la poursuite de ses rivaux dans le dernier tournant, le fils de Ready Cash est incapable de regagner le moindre centimètre.

Si, dans un premier temps, l’information d’une éventuelle retraite pour Bird Parker a été relayée sur les réseaux sociaux, il n’est pas encore temps pour le vainqueur du Critérium des 4 ans de prendre la direction du haras. Philippe Allaire se laisse encore le temps de la réflexion

Celui qui peut avoir des regrets – Propulsion

Propulsion et le Prix d’Amérique, un rendez-vous manqué encore une fois. Celui qui peut être considéré comme la « note » de la course a laissé une impression plus que favorable., mais se contente de la 5e place, seulement. Örjan Kilhström, légende vivante des courses en son pays, a un peu plus de difficulté avec les courses « à la Française ». L’histoire d’amour entre Propulsion et la France est-elle définitivement terminée ?

20190127154629_Prix_Amerique_BV1_4441

La minute Tracking

La déclaration

« Des trois chevaux, Davidson du Pont a sans doute réalisé la plus grande performance. Je ne pense pas que ces dix dernières années, il y ait eu un bout d’une telle intensité »
Jean-Michel Bazire

(en référence au passage dans la descente, lorsque Davidson du Pont relaye en tête Uza Josselyn)

Le chiffre – 41

Grandpre et Fakir du Vivier formait le couplé gagnant de l’édition 1978, pour l’entraînement de Pierre-Désiré Allaire. Jean-Michel Bazire crée l’exploit 41 ans après en réalisant à son tour un couplé gagnant dans le Prix d’Amérique !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :