Des gagnants dans les jumelles

C’est sans doute ce qu’il y a de plus universel dans les courses : « Hey, t’as pas un gagnant ?« . Cette phrase qui résonne un peu tout le temps quand tu dis que tu travailles pour Equidia et Paris-Turf. Bon, je n’ai pas la prétention de dire que je vais donner que des gagnants mais voici quelques chevaux à suivre et qui pourraient afficher des cotes sympas 😉

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_ca9

PS : Cette page sera mise à jour régulièrement, les chevaux sont classés par ordre alphabétique.  Les ajouts récents seront en rouge.

Elena de Farchat
Entraîneur – Christophe Hamel

Cela fait plusieurs mois qu’elle figure dans mon bloc-notes. Elle avait marqué les esprits en mai dernier lorsqu’elle était revenue gagner après une longue incartade… avant d’être disqualifiée après enquête. Excellente 4e à Vincennes le 11 septembre 2018 dernier avec Clément Guillon, qui la connait parfaitement, elle paraît avoir plus de maturité depuis quelques courses. Face aux seules femelles, la voir s’imposer un prix de série à Vincennes ne serait pas une surprise.

Encierro Jyl
Entraîneur – Mickaël Cormy

Estimé de longue date par son entraîneur, son test du 3 septembre 2018 à Feurs n’a pas été concluant. Mais je nuance sa performance. Mickaël Cormy aura au moins pu juger son cheval face à une excellente opposition, sans qu’il ne s’arrête dans la ligne droite malgré une course dure. Assurément, le potentiel pour briller à Vincennes.

EDIT : Depuis la note ci-dessus, Encierro Jyl a bien évolué, enchaînant les succès dans le Centre-Est et le Sud-Est. Il possède encore de la marge et sa sixième place du 19 avril 2019 à Vincennes est excellente, pour ce cheval qui peut encore s’endurcir.

Espoir du Marny
Entraîneur – Kevyn Thonnerieux

Il demeure aussi doué que délicat. Connu pour sa dureté, son année 2018 a été probante… et il a démarré 2019 en fanfare. De retour au trot monté, Espoir du Marny a écrasé la concurrence, gagnant dans le style d’un cheval en retard de gains. A sa descente de cheval, Alexandre Abrivard était emballé.

Favori de Bry
Entraînement – Romain Derieux

Estimé par son entraîneur, Favori de Bry a été laissé au repos cet été dans l’optique du meeting de Cagnes-sur-Mer. Sa ligne du 21 juin 2018 à Chartres est positive, puisque la quasi-majorité des chevaux battus ce jour-là ont répété par la suite. Il a gagné à deux reprises cet hiver à Cagnes-sur-Mer. Reste à savoir quelle trajectoire va lui offrir son entraîneur dans les prochaines semaines.

Fiesta du Belver
Entraîneur – Robert Chauvin

Celle-là, ça fait un petit bout de temps qu’elle figure dans le bloc-notes. Prise plusieurs fois en notes en début de carrière, elle a remporté sa course à Vincennes. Son meeting d’hiver s’est mieux terminé qu’il n’avait commencé, offrant une bonne réplique à First Lady’s Paris. 

Fidji Soyer
Entraîneur – Grégory Thorel

Une pouliche qui pourrait très bien trouver son jour lors du meeting d’hiver de Vincennes. Repérée à Laval le 28 septembre dernier, où elle a fait impression après sa disqualification, Fidji Soyer a démontré tout le talent qu’elle possède sur l’hippodrome de Cherbourg le 7 octobre. Encore perfectible, elle détient un moteur qui devrait lui permettre d’améliorer sensiblement son compte en banque.

Filou de Larre
Entraîneur – Sylvain Roger

Avec lui c’est facile : tout ou rien. Cheval athlétique doté de beaucoup de fond, il possède le bon profil pour prendre la tête et rouler, jusqu’à user ses adversaires les uns après les autres. Avec des gains assez faibles, en fin d’année 2019, il peut se permettre de courir de cette façon là. Avec seulement 13 000€ sur son compte en banque à la fin du mois de novembre 2019, il évoluera progressivement… souhaitons que le caractère le fasse également.

Financier d’Isques
Entraîneur – Jérémy Koubiche

Estimé de longue date par son entraîneur, ce dernier a pris son temps avec ce cheval au physique imposant. Vainqueur en septembre dernier, il a réalisé le 8 mars une rentrée intéressante après un long break hivernal. Indéniablement en retard de gains.

Follow Me du Luot
Entraîneur – Jean-Yves Herard

Dans mes jumelles depuis ses débuts en septembre à Cherbourg, ce fils d’Utoky a rapidement engrangé ses premiers gains. Correct vainqueur à Vire à la fin de l’année 2018, il vient de laisser une impression favorable sur cette même piste le 17 février. En attendant une confirmation au niveau Premium, il faudra le surveiller tout au long de l’année.

Forrest d’Arc
Entraîneur – Eric Leroy

Pour ses débuts en piste sur l’hippodrome de Saint-Omer le 23 juillet 2018, Forrest d’Arc a réalisé quelque chose de peu commun. Fautif dans le premier tournant et rapidement attardé, il s’est imposé sans avoir puisé dans ses réserves. Même si le lot était d’un petit niveau, sa poursuite de carrière est à suivre avec intérêt. Son driver Vincent Boulogne, qui collabore régulièrement avec Eric Leroy, n’était pas surpris par la performance de ce fils de Uhlan du Val.

Fortuna Mesloise
Entraîneur – Pierre Belloche

Après des débuts intéressants en province à l’âge de trois ans, Fortuna Mesloise  enchaîne deux victoires convaincantes en fin d’année 2018. Encore perfectible au départ, elle fait des caprices à Eric Raffin le 17 janvier 2019. Bien que perdant 30 mètres, elle revient dans la course et a failli réaliser l’exploit de l’emporter. Elle possède de la classe et, désormais déferrée, sera à suivre toute l’année.

Front Line
Entraîneur – Christophe Chalon

Ancienne pensionnaire de l’écurie de Jean-Philippe Dubois, elle a été vendue lors de la vacation « Dubois/Baudron » pour 13 000€. Depuis son arrivée chez Christophe Chalon, elle a confirmé le potentiel qu’elle avait affiché chez les « Victoria Dreams ». Lauréate en force à Pornichet début août, Front Line n’en demeure pas moins une pouliche compliquée. Un coup d’oeil sur sa disqualification du 9 septembre 2018 à Laval suffira à vous convaincre qu’elle est en retard de gains…. mais qu’il faut avoir le coeur bien accroché !

Pour les amateurs d’élevage, Front Line est une Prodigious. Sa mère, Righness (Love You) est une soeur de la championne Queen’s Glory.

EDIT : Christophe Chalon a trouvé les bons boutons pour la garder au trot. Aperçue à plusieurs reprises à Vincennes, elle a couru certaines épreuves sans être ridicule.

Geronimo Live
Entraîneur – Remi Mourlon

Un autre Very Nice Marceaux, qui a vite montré des moyens lors de sa qualification, à 2 ans, en 1’18″6. Vainqueur avec classe pour ses débuts sur la piste de Lyon-Parilly, il a disposé facilement de l’estimé Gershwin de Chenu le 5 mai sur ce même hippodrome. Un poulain d’avenir !

EDIT : Que de regrets le 21 juin à Vincennes…..

Gloire du Perche
Entraîneur – Vincent Seguin

Après des bons débuts à la mi-mai, derrière les bons Gondole Jenilou et notre « repéré » de ce moi Golden Warrior, elle a enchaîné deux disqualifications. Son péché mignon jusqu’à présent ? Le départ. Sa très encourageante troisième place du 12 juillet 2019 à Saint-Malo laisse entrevoir un moteur. A suivre.

EDIT : Elle a confirmé qu’elle avait du moteur au cours du second semestre 2019.

Go and Flash
Entraîneur – Mickaël Cormy

Bon, ok. Je ne suis pas neutre car c’est un fils de mon « chouchou » Very Nice Marceaux. Mettons ça de côté. Bien qualifié par Mickaël Cormy, il s’est montré accrocheur lors de sa 6e place pour ses débuts, après avoir été contrarié. Il a confirmé sur la piste de Saint-Galmier en février 2019 battu par un adversaire coriace. Plutôt trotteur, il n’a pas le physique d’un cheval précoce.

Golden Marceaux
Entraîneur – Grégory Laurent

Là, je suis encore moins neutre… mais le plus important n’est-il pas de toucher ? Fils de Very Nice, et d’une courageuse mère (Aventure Marceaux), il n’est pas grand mais il met son cœur sur la piste. Après des débuts contrastés, il comprend au fil de ses sorties à apprendre son métier. Il sera intéressant de suivre son évolution dans les prochains mois. Sans aucun doute, il gagnera sa course Premium.

EDIT : Il est toujours tombé sur un os dans ses courses Premium en 2019. 2020 s’annonce radieux.

Capture

Goliath de la Cour
Entraîneur – Angel Salvat Gimenez

Ses premiers mois de compétition ont été marqués par de nombreuses disqualifications. Depuis, le fils d’Ouragan de Celland a appris son métier, tout en affichant de sérieux moyens. Lauréat à Vincennes, avec style, en septembre 2019, Goliath de la Cour est un cheval qui n’est pas totalement arrivé à maturité. Sans doute un élément intéressant pour la main de Yoann Lebourgeois. C’est avec lui qu’il avait gagné en région parisienne en septembre 2019.

Greenback de Carel
Entraîneur – Romuald Mourice

Fils de Royal Dream, il a d’abord été qualifié en Normandie avant de rejoindre le Sud. D’ailleurs, sous la direction d’Anthony Schmitt, Greenback de Carel avait laissé une impression très favorable, d’un poulain perfectible. Ses débuts le 1er août à Hyères se sont traduits de la même manière que sa qualification. Une fois qu’il aura appris son métier, il peut avoir une carrière intéressante.

EDIT : Il s’est imposé dans un bon style le 21 septembre 2019 à Hyères. Assurément un cheval qui va progresser au fil des courses.

Grisou Atout
Entraîneur – Aurelien Henard

Vainqueur dans un style intéressant en mars 2019 à Caen, il permet de mettre en avant son jeune entraîneur, discret et assez efficace. Tout au long de l’été, c’est lui-même qui a repris les commandes au sulky. Un poulain qui va engranger de l’expérience au fil des courses et qui détient un potentiel intéressant. S’il a couru à gauche, il demeure meilleur à droite pour l’instant.


A lire sur le même sujet

La newsletter quotidienne pour 1€ par mois !

Le repéré du mois

 

4 commentaires »

  1. Merci Monsieur LoÏc Saraud, j’aime vos commentaires très pertinents et votre humour, on sait où l’on va avec vous. Vous faites du bon travail.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s