Aubrion du Gers, 6 courses pour un champion d’exception

La perte est lourde pour Jean-Michel Bazire. Victime d’un accident à l’entraînement, Aubrion du Gers est décédé ce mardi 16 juillet 2019. Considéré comme le meilleur hongre depuis plusieurs années, il aura laissé une trace indélébile au palmarès de plusieurs grandes épreuves, en France et en Europe. Hommage avec six courses qui ont marqué les esprits et la carrière du champion.

Caen, 2019

A neuf ans, Aubrion du Gers était au sommet de sa carrière. Sa disparition aussi tragique qu’inattendue est sans aucun doute un des plus gros coups durs de la carrière de Jean-Michel Bazire. Jusqu’ici considéré comme le meilleur hongre de France, Aubrion du Gers avait explosé aux yeux du public depuis près de trois ans, après un début de carrière plutôt ordinaire. Victoire héroïque, combat intense. Retour sur six courses qui auront marqué sa carrière.

Prix des Ducs de Normandie 2017

Gêné par des problèmes de santé en hiver, Amiral Sacha aura réalisé ses plus grandes performances au printemps ou en été. Il fait partie des rares chevaux à avoir battu Aubrion du Gers au plus haut niveau. Un mano-a-mano exceptionnel dans la ligne droite où Amiral Sacha contiendra son rival jusqu’au poteau.

Prix d’Ete 2017

Peut-être le plus beau succès de l’ensemble de sa carrière. Aubrion du Gers affronte Bold Eagle. Ces deux-là ont déjà vu leur route se croiser auparavant, le 21 juillet 2016 aux Sables-d’Olonne, mais Aubrion n’avait aucune prétention dans cette course.

C’est donc le premier « vrai » duel entre Bold, vainqueur du Prix d’Amérique et grande star du Trot Français, et la valeur montante Aubrion du Gers. C’est à partir de ce jour-là qu’il prend une autre dimension.

Grand-Prix du Sud-Ouest 2017

Une victoire à la saveur particulière pour son éleveur et copropriétaire Jean-Pascal Bragato, pour ce natif d’Auch (où l’explication de l’affixe « Gers »). Un succès « comme à la maison » mais non sans frayeur au départ, où Aubrion effectue quelques foulées de galop. Malgré cette sueur froide, la suite n’est que formalité pour vaincre dans ce groupe II.

Kymi Grand Prix 2018

Privé des groupes I  de par son statut de hongre, Aubrion du Gers connaît plusieurs expériences européennes au cours de sa carrière. Troisième du Grand Prix d’Oslo 2017 pour sa première virée hors de nos frontières, il décroche en juin 2018 le Kymi Grand Prix. Au cours de la même année, Aubrion gagne son second succès au niveau groupe I, dans le Grand Prix de Wallonie à Mons, en Belgique

Prix d’Ete 2018

A lui seul, Aubrion du Gers fait plier la « Team Allaire ». Peu de partants dans ce Prix d’Ete 2018… et Charly du Noyer, Traders et Bird Parker s’allient pour tenter de faire tomber celui qui aligne les succès à cette période de l’année. En vain. Les trois vainqueurs au niveau groupe I doivent s’incliner face à l’exceptionnel courage d’Aubrion.

Une première banderille dans la descente avec Charly du Noyer. Une autre, bien plus incisive, en plaine et dans la montée avec le « roc » Traders. Enfin, le pisteur Bird Parker lui offre la réplique tout au long de la ligne droite. Du grand spectacle !

Elitloppet 2019, finale

C’est l’objectif avoué depuis plusieurs mois : remporter l’Elitloppet. Comme lors de tous ses déplacements étrangers, Jean-Michel Bazire délègue Aubrion du Gers à Jos Verbeeck. Vainqueur de sa batterie, en ayant bondi dès l’ouverture des ailes de l’autostart, Aubrion doit s’avouer vaincu face au maître sprinter Dijon.

Photo de Une
© Jean-Luc Lamaere – Le Trot

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s