PRIX D’AMERIQUE 2021 – Face Time Bourbon, puissance 2

Le duel tant attendu a bien eu lieu. Le champion entraîné par Sébastien Guarato n’a laissé aucune chance à Davidson du Pont pour s’en aller décrocher une deuxième couronne dans le Prix d’Amérique Legend Race, tout en explosant le record de l’épreuve


Le podium

  1. Face Time Bourbon (Sébastien Guarato) 🇫🇷
  2. Davidson du Pont (Jean-Michel Bazire) 🇫🇷
  3. Gu d’Heripre (Philippe Billard) 🇫🇷

Les vainqueurs – Face Time Bourbon et Björn Goop

Une prestation de très haut vol, sans fausse note. Face Time Bourbon n’avait pas été aussi impressionnant dans le style de ses victoires dans les épreuves qualificatives. Ce dimanche 31 janvier, le fils de Ready Cash a tout de même montré qu’il était le plus fort face à Davidson du Pont. Dans cette course, il y avait bel et bien deux chevaux et les autres. Fort d’une course très rythmée, où la montée a été avalée à grande enjambée par Bahia Quesnot, Face Time Bourbon s’offre le record de l’épreuve et co-égale celui du parcours des 2700 mètres grande piste, en 1’10 »8.

Björn Goop confirme que malgré la pression toujours aussi présente, il sait parfaitement répondre présent dans les grands rendez-vous. Le pilote suédois n’a commis aucune erreur pour décrocher son troisième Prix d’Amérique.


Les battus – Davidson du Pont et Jean-Michel Bazire

Jean-Michel Bazire avait eu une préparation à sa convenance pour ce Prix d’Amérique édition 2021. Malheureusement, il est tombé sur « un cheval de légende » pour reprendre ses propos. Davidson du Pont livre lui aussi une prestation exceptionnelle, parvenait à trotter sous les 1’11 ». Bien que battue, le fils de Pacha du Pont n’a pas à rougir de sa prestation, pleinement aboutie malgré sa défaite.


Ceux qui peuvent avoir des regrets – Aucun

Dans l’ensemble, chacun des principaux favoris de cette épreuve a eu sa chance, et a fait sa course. Bahia Quesnot, impressionnante dans la montée, n’a pas craqué dans la ligne droite malgré ses efforts. Gu d’Heripre et Delia du Pommereux ont réalisé des bons sprints pour parvenir à décrocher respectivement la troisième et quatrième place. Diable de Vauvert, pour ce qui constituait un test à ce niveau de compétition, est une des notes encourageantes de l’épreuve, échouant au porte du Quinté.


La minute Tracking


La déclaration

« Je ne pense pas que le Davidson du Pont de 2021 était le même que celui de 2020. Il était moins bon. »

Jean-Michel Bazire, entraîneur-driver de Davidson du Pont, lors de la conférence de presse d’après-course.


Le chiffre – 82

Soit le nombre d’années séparant les deux doubles derniers entraîneurs vainqueurs du Prix d’Amérique, que sont Sébastien Guarato (2016 & 2017, 2020 & 2021) et Alexandre Finn (1935 & 1937, 1938 & 1939). Un chiffre relevé par mon confrère de Paris-Turf, Kévin Baudon.

 

 

Photos – ©JLL-LeTROT

Laisser un commentaire