PRIX DE BOURGOGNE – Les enseignements

20191229162556_PrixBourgogne_BV1_3666

Les qualifiés

  1. Billie de Montfort (Sébastien Guarato, déja qualifiée)
  2. Bahia Quesnot (Junior Guelpa)
  3. Vivid’ Wise As (Alessandro Gocciadoro)

Le vainqueur – Billie de Montfort

La « championne dans l’ombre » est ENFIN dans la lumière. Première lauréate « classique » des « B », dans le Critérium des Jeunes 2014, Billie de Montfort a traversé cette génération dorée sans jamais mettre un genou à terre. Souvent barrée mais toujours présente, la jument entraînée par Sébastien Guarato avait réalisé une excellente course dans le Prix du Bourbonnais. Si elle doit compter sur un parcours parfait, pour pouvoir s’illustrer, Gabriele Gelormini lui a offert tout ce dont elle a besoin pour gagner. Une épreuve très rythmée conjuguée à un déroulement de course à son avantage permet à Billie de Montfort de s’imposer, elle qui disputait la 100e course de sa carrière !


Les perdants – La Team Bazire

Si Davidson du Pont et Looking Superb ont déja leur ticket pour le Prix d’Amérique, Jean-Michel Bazire présentait trois autres chevaux au départ de la course. Valokaja Hindo et Calaska de Guez, partis très vite, se sont étouffés lorsque Bold Eagle a vivement accéléré à l’intersection des pistes. Belina Josselyn, avec le « boss » au sulky, a eu un parcours absolument infecte, en troisième épaisseur le nez au vent quasiment du départ à l’arrivée. Une fois de plus, elle n’a rien montré… à un mois du Prix d’Amérique. J’ai du mal à l’imaginer gagner lors du dernier dimanche de janvier à l’instant où j’écris ces lignes. Pour JMB, après course c’est la « douche froide » avec Belina.

Jean-Michel Bazire attendait tout de même un bon comportement de Davidson du Pont. Certes ferré, il a occupé le sillage de la lauréate Billie de Montfort mais n’a jamais pu la suivre depuis la sortie du dernier tournant. Sa performance est honorable, mais loin de qu’a déclaré son entraîneur dans les pages de Paris-Turf avant l’épreuve : « J’estime qu’il a largement sa place parmi les cinq premiers ».

La bonne note est à mettre à l’actif de Looking Superb, qui a pleinement satisfait son driver Alexandre Abrivard et l’entraîneur.


Celui qui court mieux que ne l’indique son classement – Vivid’ Wise As

Il avait constitué la note intégrale dans le Prix Tenor de Baune, où il avait réalisé une performance exceptionnelle. Vivid’ Wise As n’a pas concrétisé en s’imposant, mais une nouvelle fois, l’italien d’origine trace une fin de parcours hors du commun. Rapidement parmi les derniers, après avoir perdu des rangs au départ dans le sillage de Carat Williams, le partenaire de Björn Goop est obligé de progresser en quatrième épaisseur dans le dernier tournant, le wagon de trois ne progressant plus. La suite ? Une fin de course éblouissante, mais pas suffisante pour s’imposer. 1’11″1 pour ses 1000 derniers mètres, les meilleurs du peloton.

Pour l’heure, sur 2100 mètres, il est sans doute un des meilleurs chevaux européens sur la distance.


La déclaration

« La jument revient bien mais elle n’est pas encore au top. Je sais que je peux l’avoir mieux que cela. On ne sera pas ridicule dans le Prix d’Amérique »

Junior Guelpa, entraîneur-driver de Bahia Quesnot (2e)


Le chiffre – 1586

En nombre de jours, l’écart séparant le succès de Billie de Montfort de ce dimanche à sa précédente victoire sur l’hippodrome de Vincennes. La fille de Jasmin de Flore n’avait plus gagné sur la cendrée de Paris depuis le 26 août 2015 (Groupe II Prix Guy le Gonidec), soit 4 ans, 4 mois et 3 jours.

20191229163332_PrixBourgogne_BV1_3784


A lire sur le même sujet

Meeting d’hiver 2019-2020 – le dossier spécial