PRIX DE BRETAGNE, les enseignements

Les qualifiés

  1. Davidson du Pont (Jean-Michel Bazire)
  2. Délia du Pommereux (Sylvain Roger)
  3. Bird Parker (Philippe Allaire)

Le vainqueur – Davidson du Pont

Alors qu’il avait été déclaré forfait en début de semaine,- Jean-Michel Bazire a décidé de l’engager après un dernier boulot convaincant. Cette fois avec un débouche-oreille, Davidson du Pont a été absolument hallucinant ! Tout le monde le croyait battu dans le tournant final, il a réussi l’incroyable exploit de repartir et de gagner son ticket pour le Prix d’Amérique.

Un visage incroyable face aux meilleurs trotteurs de l’Hexagone. Sur ce qu’il a fait ce dimanche 18 novembre, Davidson du Pont devient un des prochains favoris au Prix d’Amérique. Jean-Michel Bazire surfe sur une grosse vague en ce début d’hiver.


Le grand perdant – Bold Eagle

Le champion a eu la course parfaite, tout simplement. Sébastien Guarato l’a jugé proche de 100%. Bold Eagle est battu à la régulière, sans excuse. Je relèverais toutefois un petit détail, qui mérite d’être mentionné : il n’était pas équipé d’oeillères (quart ou coulissantes). Néanmoins, à l’aube de son cinquième meeting d’hiver, n’enterrons pas le double gagnant du Prix d’Amérique et laissons-le courir avant d’en tirer des conclusions.


La polémique – L’hématome de Bold Eagle

Tout est parti d’une interview donnée par Franck Nivard. Quelques jours avant le Prix de Bretagne, Bold Eagle subit d’un contretemps à l’entraînement. Le cheval est victime d’un hématome sous une rotule et loupe plusieurs exercices.

Sébastien Guarato, ne le révèle qu’après la course dans l’interview ci-dessous. Pourtant, a quelques jours de l’événement, l’entraîneur déclarait son cheval « presque à 100% » à la Une de Paris-Turf. Bold Eagle a-t-il vraiment couru dans un état physique parfait ? Quoiqu’il en soit, la déception et l’inquiétude règne dans l’entourage du champion….. mais surtout chez ses preneurs après un Prix de Bretagne dont la 4e place restera en travers de la gorge des matelassiers.


Celui qui court mieux que ne l’indique son classement – Carat Williams

Dans la liste des chevaux qui n’ont pas beaucoup de chance, Carat Williams doit figurer sur le podium. Une fois encore, c’est lui qui décante la course en haut de la montée et fait tout le travail pour Davidson du Pont. Sa 5e place à l’arrivée est excellente, sans qu’il n’abdique. La preuve grâce au Tracking. Jamais le cheval n’a relâché son effort

La déclaration

« Le choix va être très simple. Je vais confier les rênes de Davidson du Pont à Franck Ouvrie et je vais préparer Belina Josselyn pour son troisième Prix d’Amérique. »
Jean-Michel Bazire

Le chiffre – 33

Bold Eagle n’était plus sorti des 3 premiers en France depuis 33 courses. Il fallait remonter au 17 avril 2015 et son échec dans le Prix Gaston Brunet, qui l’avait privé d’une participation au Critérium des 4 ans.

https://twitter.com/CharlyMilpied/status/1064307933427757056

Tout le meeting d’hiver en un seul clic avec le dossier spécial en cliquant ici

Publicités