#DirectionAmérique – Les enseignements (Qualif#2 Prix du Bourbonnais)

Les qualifiés

  1. Face Time Bourbon
  2. Victor Ferm
  3. Moni Viking

Le vainqueur – Face Time Bourbon

Avant de s’attarder sur sa performance, il est forcément inévitable de revenir sur son départ. Ce n’est pas dans ses habitudes de partir au galop. Björn Goop a, sans doute, voulu le « provoquer » dans les premiers mètres, pour prendre une bonne place. Fort heureusement, comme à Naples, où il avait déjà fait quelques bêtises, Face Time retombe facilement dans la bonne foulée. Derrière, l’impression de facilité n’est pas énorme, comme il a pu le faire. Dans une course tactique, ceci doit s’expliquer de cette façon. Avec un chrono de 1’17 »1 à 1500 mètres de l’arrivée, et une réduction finale de 1’13 »8, la seconde moitié de course a été hyper rythmée. Le plus important reste de le voir gagner.


Le perdant – Valzer di Poggio

Même en étant drivé de façon moins offensive, la marche était encore une fois trop haute pour le pensionnaire de Jean-Michel Bazire. Il lui a manqué quelques mètres pour parvenir à décrocher son ticket. Cette fois, il n’a aucune excuse. Son parcours a été bon, JMB n’a fait « que » 700 mètres, à l’extérieur des autres. Peut-être qu’en se faisant ramener un peu plus, il aurait pu terminer troisième… mais dans la Qualif#1 Prix de Bretagne, il lui a manqué la souplesse dans les derniers mètres de course.


Ceux qui court mieux que ne l’indique le classement – Drole de Jet

Il serait surprenant de ne pas le voir se qualifier pour le Prix d’Amérique. Encore une fois, il réalise une prestation très convaincante. C’est lui qui possède les meilleurs partiels de l’épreuve (1’09 »1 pour ses derniers 1000 mètres, 1’08 »9 pour ses derniers 500 mètres). Grand spécialiste des parcours de vitesse, Drole de Jet devrait être un client redoutable pour la victoire lors de la Qualif#5 Prix de Bourgogne !


La déclaration

« Il a accroché un de ses antérieurs avec son postérieur. De temps en temps, il veut en faire trop au départ. C’était déjà le cas à Naples. »

Björn Goop – Driver de Face Time Bourbon, au sujet de son hésitation au départ


La Minute Tracking


Le chiffre – 1

C’est la première fois de sa carrière que Face Time Bourbon se produisait sur le parcours des 2850 mètres grande piste, lui qui participait à la trente-deuxième course de sa carrière. Cela n’a pas dérangé le champion pour s’imposer.


A lire sur le même sujet

Meeting d’hiver 2020-2021 – Le dossier spécial

 

Photo de Une
© JLL-LeTrot