PRIX DE BELGIQUE, les enseignements

La dernière course qualificative pour le Prix d’Amérique a été très mouvementée. Lauréate sur la piste, Belina Josselyn laisse la victoire sur tapis vert à Bird Parker. Le debrief’, c’est ici ! 

Les qualifiés

  1. Bird Parker (Philippe Allaire / Déjà qualifié)
  2. Bahia Quesnot (Junior Guelpa)
  3. Carat Williams (Sébastien Guarato)

Le vainqueur – Bird Parker

Bien qu’il ait obtenu le succès après enquête, Bird Parker conserve son titre dans le Prix de Belgique. Parti gentiment puis lancé en épaisseur dans la descente (et bien aidé par son compagnon d’écurie pour se rabattre), il était nettement dominé dans la ligne droite d’arrivée pour la victoire. Une fois de plus, si certains de ses adversaires n’étaient pas à 100%, Bird Parker, lui, l’était bien durant les préparatoires.

Les grands perdants – Belina Josselyn et Jean-Michel Bazire

Jean-Michel Bazire a joué, il a perdu. Sur la piste, Belina Josselyn a littéralement survolé le Prix de Belgique. Elle était nettement au-dessus de ses adversaires. Mais voilà. En laissant passer Bird Parker à 700 mètres de l’arrivée. Jean-Michel Bazire doit subir, enfermé côté corde. A leur extérieur, Valko Jenilat est en perte de vitesse. Au moment de se décaler à l’entrée de la ligne droite, ce dernier heurte le sulky de Belina Josselyn. Les commissaires estimeront que cet acte est délibéré, avant de distancer la jument de Jean-Michel Bazire.

Question sur… le vainqueur du Prix d’Amérique !

Celui qui court mieux que ne l’indique son classement – Eridan

Ce Prix de Belgique faisait figure de test pour l’un des benjamins du peloton. Quatrième à l’arrivée, Eridan a validé son ticket pour l’Amérique dans l’esprit de son entourage. Si le doute planait au soir de son succès dans le Critérium Continental, le cheval a pleinement convaincu son entraîneur Sébastien Guarato. Egalement emballé par la performance du fils de Ready Cash, Eric Raffin. Ce dernier qui espère désormais avoir une course très rapide, pour qu’Eridan puisse placer sa pointe de vitesse.

La minute Tracking

L’édition 2019 du Prix de Belgique a été plus rapide qu’on ne le pense. Avec la réduction kilométrique finale de 1’13″2, c’est le troisième chrono de la course depuis le passage sur 2850 mètres en 2006.

Bien que la première partie de course fut peu rapide, il convient de souligner la performance incroyable de Bahia Quesnot, faisant le tour du peloton durant la dernière partie de course.

La déclaration

Quelques minutes avant le verdict des commissaires, Jean-Michel Bazire débriefe la course avec plusieurs professionnels. Il reconnaît « avoir touché » Valko Jenilat.

Le chiffre – 1

Officiellement, c’est la première fois que la famille Guelpa va prendre part au Prix d’Amérique. Bahia Quesnot a crée la grosse surprise en se qualifiant dans le Prix de Belgique.

Officieusement, Junior et Stéphane Guelpa n’ont pas oublié la mésaventure de Ico Kiki survenue en 2006. Victime d’un accrochage au départ, le cheval part en liberté avant d’être déclaré non partant.

Tout le meeting d’hiver en un seul clic avec le dossier spécial en cliquant ici

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :